TWAIN ou ne pas TWAIN

Lundi, janvier 27, 2014

Alors que la plupart des adeptes de ScanSnap apprécient sa facilité d’utilisation pour numériser les documents et devenir plus organisés, peu d’entre eux soulèvent le capot pour comprendre ce qui rend ce scanner si facile à utiliser. Et, qui pourrait les en blâmer quand certaines des meilleures technologies en usage aujourd’hui sont celles qui fonctionnent simplement de la façon que nous attendons d’elles, dès le départ.

Certaines personnes se demandent parfois, pourquoi les modèles ScanSnap n’utilisent pas un pilote TWAIN, c’est une question valable, et importante, en fonction de la manière dont le scanner sera utilisé. Pour commencer, Fujitsu propose une vaste gamme de scanners de documents qui utilisent des pilotes TWAIN ou ISIS, mais les modèles ScanSnap ont été conçus dans un esprit totalement différent.

La meilleure façon d’expliquer tout cela est, sans doute, de reculer d’une décennie avant que les ScanSnap ne commencent à sortir des chaînes de montage. A cette époque, comme c’est encore le cas aujourd’hui, Fujitsu fournissait petites et grandes entreprises avec des scanners de qualité professionnelle nécessaires pour numériser des documents dans une grande variété d’environnements différents, de ceux des services à haut volume à ceux des guichets et services d’appui, distribués dans les établissements de l’entreprise.

Aujourd’hui encore, les entreprises utilisent les scanners Fujitsu pour capitaliser sur le renforcement de la sécurité, l’accessibilité et les économies rendues possibles par la conversion de vastes quantités de documents papier dans un format électronique beaucoup mieux gérable.

Bien entendu, l’accroissement de l’adoption par les entreprises a permis à davantage d’entreprises de logiciels de fournir leurs propres procédés spécialisés et sophistiqués pour capturer et gérer des contenus numérisés ; et le pilote de TWAIN a apporté la norme API (interface de programmation d’applications) nécessaire pour permettre aux diverses entreprises de logiciels de relier le scanner et ses fonctionnalités avec l’application. Bien que TWAIN ne soit pas nécessairement le plus facile à comprendre du point de vue de l’utilisateur final, sa finalité essentielle fournit aux concepteurs de logiciels un champ d’interprétation large pour contrôler l’expérience de numérisation de l’utilisateur final, et c’est un bon outil pour atteindre les capacités de configuration ouvertes nécessaires, encore aujourd’hui, pour spécialiser les processus de numérisation. C’est ainsi que les scanners Fujitsu traditionnels sont couramment utilisés pour numériser des ordonnances, des factures fournisseurs et des formulaires d’admission de centres de soins de santé pour n’en nommer que quelques-uns.

«Mais, si c’est si bien que ça, pourquoi les ScanSnap n’utilisent-ils pas un pilote TWAIN comme le font les autres scanners Fujitsu ? »

Alors que les grandes entreprises tiraient les bénéfices de la numérisation de documents, les consommateurs et les petites entreprises ont été relégués à l’utilisation de simples scanners à plat et d’imprimantes multifonctions. Bien que ces appareils aient été utiles pour scanner une photo ou un document de temps en temps, ils n’avaient tout simplement ni le muscle ni les caractéristiques nécessaires pour numériser des documents suffisamment vite et les gens abandonnèrent simplement leur utilisation en tant que moyen sérieux de gérer, de façon régulière, même de petites quantités de papier.

C’est au cours cette période que Fujitsu a regardé attentivement le monde de l’imagerie à l’extérieur de son secteur, et se mit à conceptualiser un scanner grand public, qui fournisse à la maison et dans la petite entreprise, les fonctionnalités nécessaires pour apporter les mêmes bénéfices de la numérisation que ceux déjà obtenus dans les grandes entreprises. Elément essentiel de cette ambition, le ScanSnap aurait à offrir une interface logicielle simple et facile à apprendre pour que le processus de numérisation reste indolore. TWAIN fut pris en compte mais il ne fournissait simplement pas la facilité d’utilisation nécessaire pour ce nouveau type d’utilisateur, c’est pourquoi ScanSnap Manager fut conçu.

ScanSnap Manager continue d’être l’interface qui contrôle ScanSnap à la place de TWAIN et offre au scanner plusieurs avantages :

  • Tout d’abord, il permet à ScanSnap d’être un appareil automatique – dans le sens où il suffit pour l’utilisateur de placer le papier dans le chargeur automatique de documents (ADF, Automatic Document Feeder) et d’appuyer sur le bouton.
  • Deuxièmement, les numérisations sont envoyées directement dans une application ScanSnap au lieu de A) Ouvrir l’application, B) Sélectionner la source de numérisation, C) Sélectionner les paramètres du pilote, et D) Numériser à partir l’intérieur de l’application.
  • Troisièmement, ScanSnap Manager prend en compte l’application ScanSnap en cours, et si l’utilisateur change d’application, le ScanSnap se configure automatiquement de sorte que l’utilisateur n’a pas besoin d’y penser.
  • Enfin, mais peut-être plus important encore, le ScanSnap Manager rend non seulement l’expérience de numérisation indolore, mais également agréable pour une communauté d’utilisateurs qui choisit la simplicité plutôt que la complexité, des résultats fiables plutôt que des configurations inutiles, et la productivité immédiate plutôt qu’un cycle d’apprentissage.

En bref, le ScanSnap est conçu pour fournir aux utilisateurs une alternative rafraîchissante à la méthodologie de numérisation traditionnelle, offrant ainsi pour transformer les documents papier, un moyen plus facile, aussi épuré et sans entraves que les résultats eux-mêmes.

Classé sous : ,